Bienvenue sur Geek In Box Pourquoi m'inscrire ?

J'ai accès à la section 16+.

Je n'ai plus besoin de remplir les champs relatifs aux commentaires.

Je peux devenir contributeur et participer activement au contenu du site.

Qu'est-ce qu'un contributeur ?

Un contributeur est un membre de la communauté Geek In Box qui souhaite participer au contenu du site en proposant des articles.

Il aura accès à une interface de rédaction complète dans laquelle il pourra créer ses articles et les mettre en page, en combinant texte et photos.

Ses news seront ensuite relues et seront validées ou refusées par les administrateurs.

Connexion
Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ? Rejoignez les 5723 inscrits !

En vous inscrivant, vous aurez accès à la rubrique 16+ qui peut comporter des vidéos et des photos pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes.

Par conséquent, en accédant à cette section, je certifie avoir + de 16 ans.



6 − deux =


 

Figurines U.S Figurines Japonaises Figurines Sexy Tests Commentaires Forum GIB Collections Geek in box
Sections du site Figurines US Figurines Manga

General Grievous par Sideshow, le test photo

Action figures, Goodies US
Pas de peinture pas d'assemblage

En Juillet 2013, lors de la San Diego Comic Con, Sideshow avait dévoilé un prototype qui m’avait bien fait de l’œil : le Général Grievous, tiré du dernier opus de la cultissime saga cinématographique Star Wars, dans sa gamme Sixth Scale Figure ! Commandée assez tardivement après sa sortie, le voici enfin arrivé chez moi, et c’est donc l’occasion de vous le présenter en détail, d’autant que les produits dérivés Star Wars sont assez peu, pour ne pas dire pas du tout, testés sur ce site. Alors j’espère que vous avez du temps à perdre, parce que j’ai beaucoup de choses à dire dans ce test !

La boîte

Commençons par le commencement, la boîte. Très belle car extrêmement sobre, elle n’a pour illustration que l’emblème du Général Grievous, tandis qu’un gros plan du visage de la figurine se trouve au dos. A l’intérieur, la figurine et ses bras additionnels sont maintenus non pas dans du plastique mais dans un bloque de mousse, ce qui renforce la sensation de qualité. Les accessoires sont quant à eux placés au dos du couvercle, ce coup-ci par du plastique, mais sans un gramme de scotch (oui, bah je trouve ça tellement agréable de pas avoir à sortir le cutter pour déballer une figurine que je me sentais obligé de le préciser !).

Première impression

Maintenant que vous avez été suffisamment maintenus en haleine, venons-en à la figurine. En position »piquet de tente », la bête fait 40,6 cm de hauteur, soit une dizaine de centimètres de plus que les Sixth Scale habituelles. Ce Grievous est donc à l’échelle des autres représentants de la gamme, ce qui constitue vraiment un plus et les amateurs de dioramas ne diront pas le contraire ! Cependant une fois la figurine en main, une chose surprend : le poids, car elle est étrangement légère ! J’avoue que pour une pièce de cette taille, je m’attendait à plus lourd. Le plastique utilisé ne semble pas être de la meilleure qualité qui soit, mais c’est surement une impression due au fait qu’il soit très rigide, et paraisse cassant. Mais bon, qu’importe, après tout une fois la figurine en vitrine, on ne se rend pas compte de ça.

En détail

Les doutes que j’ai émis face à la qualité du plastique se sont vite fait oublier, car Sideshow n’a pas négligé la peinture. En premier lieu, tout est parfaitement appliqué, seule une petite bavure de peinture noire est présente sur la plaque thoracique gauche, mais c’est un défaut isolé, et assez peu visible. Un peu plus grave cependant, les touches de peinture grise appliquées sur les mains, par dessus le beige, ont tendance à s’écailler facilement, et ça devient vite un peu gênant. Mais je crois que c’est le plus gros couac au niveau des peintures. Les parties gris sombre présentent de nombreux éclats et rayures pour un rendu très réaliste, tandis qu’un aspect un peu marbré a été imprimé sur les pièces beiges. Mais ce qui montre une fois encore le souci du détail chez le fabriquant sur cette figurine, c’est la présence des viscères, très légèrement visibles à travers la bulle verte semi-translucide du torse. On les distingue à peine, mais elles sont bien là !

Les articulations

Je n’ai pas compté les articulations du général droïde, mais il y en a un paquet ! De nombreuses poses sont donc possibles, pour notre plus grand bonheur. Ces articulations sont plus ou moins visibles, mais Grievous étant en grande partie un droïde, elles s’intègrent toutes très bien. Par exemple, les articulations des coudes ou des genoux sont quasi invisibles. En revanche, celles des chevilles, ou encore des poignets, sont au contraire très voyantes, puisque ce sont des joints à boule. Pourtant, elles s’intègrent à merveille car elles ont été peintes de la même couleur que les parties gris sombres, et ont même bénéficié de quelques effets de rayures. Si peu de fabricants de figurines articulées se donnent cette peine, c’est donc un vrai plus ! La plupart des articulations sont également crantées, permettant de ne pas s’affaisser ou d’avoir vite du jeu, ce qui est plutôt appréciable. Le véritable défaut vient en revanche des articulations situées aux niveau des humérus. Afin d’éviter une articulation rotative inesthétique, Sideshow a eu l’idée de placer un système de double piston ayant à chaque extrémité deux joints à boule (une boule aux extrémités de chaque piston, oui c’est un peu galère à expliquer, je vous renvoie aux photos !). L’idée est très ingénieuse, car c’est souple tout en restant esthétique, mais… ça tient maaaaal ! Il y a beaucoup de jeu, et dès qu’on essaie de lever un bras du Général, dans certaines positions, l’avant du membre s’affaisse complètement ! C’est vraiment dommage, car les poses s’en retrouvent limitées.

Fidélité par rapport au film

Étrangement, si la qualité de réalisation est excellente , cette figurine de Grievous n’est pas des plus fidèles par rapport au personnage visible dans La Revanche des Sith. En effet, Sideshow a pris pas mal de libertés vis-à-vis du design. Tout d’abord, le « cou » est un peu trop court. Ensuite, les plaques thoraciques beiges sont trop petites, ce qui du coup donne l’impression qu’elles sont trop écartées et trop éloignées de l’anneau du cou (qu’il faudra d’ailleurs pencher au maximum vers l’avant pour ne pas paraître trop haut). Pour ce qui est de la tête, ce n’est pas parfait non plus. Pour commencer, les trous du masque pour les yeux n’ont pas tout à fait la bonne forme (je vous renvoie aux photos pour mieux comprendre), tandis que la « peau » visible autour des yeux bénéficie d’un rendu étrange : au lieu de l’aspect fripé aux nombreuses petites rides suivant les courbes des yeux présent dans le film, Sideshow a opté pour un rendu lisse, avec des espèces de « rayons » un peu plus clairs partant des yeux. Mais pas d’inquiétude, il faut être un fan hardcore (comme moi !) pour remarquer ces défauts, d’autant que l’ensemble reste cohérent, Grievous ayant une morphologie étrange à la base. Enfin, je ne parlerai pas du design des bras assez simplifié par endroits, car il s’agit sans doute de rendre le tout plus solide, ce qui est indispensable pour une action figure, prévue pour être manipulée.

Les accessoires

Grievous est livré avec une tripotée d’accessoires, et ça fait plaisir ! En effet, il y a largement de quoi varier les displays, avec, pour commencer, huit sabres lasers, deux à lame bleue, deux à lame verte, et quatre sans lame. Chacun bénéficie d’un joli rendu chromé, et est aimanté afin de mieux tenir dans les mains de Grievous, qui contiennent elles aussi de petits aimants. Ce système est d’ailleurs bienvenu, au vu des doigts articulés des mimines. Toujours du coté des armes, nous avons également droit à un bâton électrique et au blaster DT-57 « Annihilateur«  du général. Ils bénéficient eux aussi d’une réalisation sans faille avec des effets de matière et tout le reste. Mon seul reproche est que le premier n’est pas aimanté comme les sabres et glisse dans les mains de la figurine. Ensuite, la cape est bien sûr elle aussi dans la boîte. Grise à l’extérieur et rouge à l’intérieur, elle est constituée de deux épaisseurs de tissus de qualité. Tout comme dans le film, l’emblème du cyborg a été imprimé sur le coté extérieur, tandis que l’intérieur arbore un aspect « quadrillé » ainsi que de petites poches, pour y ranger sa précieuse collection de sabres lasers. Et oui, nous collectionnons les figurines, Grievous collectionne les sabres lasers, chacun son truc ! Notons que cette cape se ferme au moyen d’un bouton-pression. Cependant, aussi bien faite soit-elle, je lui reproche d’être trop courte, et c’est vraiment dommage. Enfin, on termine les accessoires avec le plus caractéristique du personnage, je parle bien sûr de la seconde paire de bras ! Pas besoin de vous faire un dessin, vous aurez compris qu’il s’agit de ses bras séparés, lui permettant de tenir quatre sabres.

Le socle

A mon sens, le socle est le véritable point faible de ce set. Bon, en lui même, il est sympa, avec un design sobre et efficace, c’est vrai. Mais Sideshow aurait dû être plus ambitieux et le faire plus grand ! Là, c’est vraiment du minimalisme, car pour commencer, les pieds, ou plutôt les serres de Grievous dépassent quelle que soit la pose. Il aurait mérité d’être circulaire et d’un diamètre bien plus large. La figurine n’est pas stable du tout et ce socle est donc indispensable. Mais hélas, s’il maintient fermement la figurine, il a tendance à… tomber avec ! Dès que j’essaie de faire des poses un peu dynamiques, le général penche vers l’avant et je ne vous raconte pas comment j’ai galéré à le faire tenir dans certaines poses, même avec le socle. De plus, la barre de maintient est orientable : elle peut être tournée ou bien penchée vers l’avant ou vers l’arrière. Elle n’a quasiment pas de jeu, mais en a déjà trop pour ne pas être entraînée avec la figurine. Un système cranté aurait donc été le bienvenu. Bref, ce socle n’est pas top et après les galères qu’il m’a causé pour ce test, je dirais même qu’il est nullissime.

Conclusion et avis personnel

Sideshow nous livre en perspective une très bonne figurine, même si le fabricant aurait dû prendre un peu moins de liberté au niveau du design et améliorer le socle. Il est vrai que j’ai pointé, finalement, beaucoup de défauts dans ce test, mais c’est parce que j’ai voulu être le plus objectif possible et ne pas faire preuve de mauvaise foi. Car je dois l’avouer, d’un point de vue personnel, les défauts cités ne me dérangent pas du tout (bon, à part le socle, il m’énerve vraiment, celui-là !), et je considère ce Grievous comme une réussite, que je conseille vivement aux fans du personnage ou de Star Wars. Même les fans les plus exigeants y trouveront leur compte, je pense !

Articles similaires :

17 commentaires

  1. avatar Aldherrian le 29 septembre 2014 à 13:12

    En voilà un bel article bien détaillé !
    Très jolie figurine même si le rendu « plastique » de loin est peut être un poil trop prononcé…
    Après quand on verse dans l’adaptation d’univers aussi détaillés que celui de Star Wars (qui fourmille de détails sur le design, le pourquoi du comment, les origines de pratiquement n’importe quel perso apparu 10secondes à l’écran) et qu’on en est fanatique, on aura toujours des choses à redire sur les produits proposés XD

    Merci pour le test o/

  2. avatar Ezhekiel le 30 septembre 2014 à 07:54

    trop coolll

  3. avatar hikariplouf le 30 septembre 2014 à 18:34

    Voici donc la fameuse fig tant attendue. Hum… sympa, vraiment sympa, même si tu lui trouves pas mal de défauts, mais bon ton chouchou, je comprends que tu sois hyppeeeeer exigeant.

  4. avatar B-Haine le 30 septembre 2014 à 20:43

    Merci les gens ! :)
    @Aldherrian : détrompes-toi, il fait pas du tout plastique (à part peut-être le masque) de loin ;)
    @hikariplouf : bah pas si exigeant que ça finalement, je pointe les défauts mais comme je le dis, ils me dérangent pas plus que ça ! :D

    PS : si quelqu’un à des conseils à me donner pour les photos, hésitez pas, j’ai galéré avec l’éclairage ><

  5. avatar minidingue le 1 octobre 2014 à 00:58

    Une très belle review ! Malgré ses quelques défauts, cette figurine fait envie. Je trouve très bonne l’idée des sabres lasers aimantés et partage ton avis sur le socle: le seul point noir à mon goût ;)

  6. avatar Nico le 1 octobre 2014 à 22:46

    Malgré les quelques défauts que tu as cité(surtout le socle et le contour des yeux qui fait penser à de la peau de reptile ou de salamandre) , il est quand même bien réussie! Une sacré figurine!

    J’apprécie ces articulations et le fait fait que Sideshow a bien fait 4 sabres différents. Super, la photo avec la cape et les 4 sabres. Et franchement un très bon test plein de précision venant d’un fan! :)

    Pour le socle, tu pourrais scotcher dessous et en arrière une pièce suffisamment lourde pour faire contrepoids?

  7. avatar Nico le 1 octobre 2014 à 22:50

    Au fait, t’as réussi à faire une pause quand il marche en toussant?

    Bon maintenant, après l’Arcadia, il faut que tu construises le vaisseau spatial de ce brave Grievous! :;)

  8. avatar B-Haine le 3 octobre 2014 à 18:37

    Merci encore ! :)
    @Nico : nan, scotcher une pièce adéquate serait beaucoup trop galère. Mais de toute façon, c’est pas ultra gênant puisque la fig est tellement imposante que je suis obligé de lui donner une pause simple pour qu’il rentre dans ma vitrine x)
    En ce qui concerne la pause quand il marche en toussant, je ne peux pas la faire car le « cou » est trop court comme je le disais, et le mouvement limité. Impossible donc de le mettre dans sa position « bossu » si caractéristique ! J’avais vu un custom sur le net d’un mec qui avait réussi faire cette pose en coupant des petits bouts à la base des articulations du cou. Ca a pas l’air compliqué à faire, mais je suis pas bricoleur, et je voulais pas faire quelque chose que j’aurais peut-être regretté ! ^^

  9. avatar Nico le 3 octobre 2014 à 22:57

    C’est clair qu’il faut être sûr de soi et du résultat, ou alors avoir un 2ème Grievous. ;)

  10. avatar B-Haine le 4 octobre 2014 à 12:55

    Si ça ne tenais qu’a moi, ça me dérangerais pas, mais l’opinion de mon compte bancaire est aussi à prendre en compte ! :D

  11. avatar linoasquall le 5 octobre 2014 à 16:39

    Super test et bien détaillé!!!
    Moi la seule chose qui me choc un peu c’est cet aspect plastique, sinon je le trouve très joli et la dernière pose que tu lui a donné est juste superbe.

  12. avatar B-Haine le 5 octobre 2014 à 17:52

    Merci linoasquall ! ;) Même remarque qu’a Aldherrian, il n’a pas du tout cet aspect plastique en vrai… mes photos ne lui rendent pas hommage ! :D

  13. avatar linoasquall le 5 octobre 2014 à 19:07

    Ok tant mieux alors parce qu’il en jette sinon. Et bien imposant en plus.

  14. avatar PAT le 19 février 2015 à 11:28

    Quel super test !
    J’adore les comparaisons avec le film ! Bravo !

  15. avatar elfenlied777 le 19 février 2015 à 23:45

    wo put…le fantôme est revenu, appelez les Ghostbusters ><

  16. avatar Nomack le 19 février 2015 à 23:47

    Aaaaaaaaaah un fantoooome !

  17. avatar B-Haine le 20 février 2015 à 17:01

    Nan, ne chassez pas le fantôme !!! Il fait l’éloge de mon test ! (être complimenté par le Grand PAT, ça fait plaisir XD)

Laissez un commentaire


+ trois = 6

par

le
29/09/2014