Bienvenue sur Geek In Box Pourquoi m'inscrire ?

J'ai accès à la section 16+.

Je n'ai plus besoin de remplir les champs relatifs aux commentaires.

Je peux devenir contributeur et participer activement au contenu du site.

Qu'est-ce qu'un contributeur ?

Un contributeur est un membre de la communauté Geek In Box qui souhaite participer au contenu du site en proposant des articles.

Il aura accès à une interface de rédaction complète dans laquelle il pourra créer ses articles et les mettre en page, en combinant texte et photos.

Ses news seront ensuite relues et seront validées ou refusées par les administrateurs.

Connexion
Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ? Rejoignez les 5723 inscrits !

En vous inscrivant, vous aurez accès à la rubrique 16+ qui peut comporter des vidéos et des photos pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes.

Par conséquent, en accédant à cette section, je certifie avoir + de 16 ans.



× un = 7


 

Figurines U.S Figurines Japonaises Figurines Sexy Tests Commentaires Forum GIB Collections Geek in box
Sections du site Figurines US Figurines Manga

Mononoke – Kusuriuri – ARTFX J par Kotobukiya

Figurines PVC, Goodies JAP, Non classé
Pas de peinture pas d'assemblage

Quand Koto donne vie à une estampe…

Mononoke se focalise sur le personnage de l’apothicaire du troisième arc d’Ayakashi : un apothicaire itinérant avare de paroles, si bien que l’on ne sait même pas son nom. Il se déplace accompagné de son armoire à pharmacie et d’un coffret recelant une épée spirituelle dont le pommeau est orné d’une tête de singe.

Grâce à d’étranges pouvoirs, il est capable de ressentir les énergies maléfiques qui émanent des ayakashi, des esprits qui voguent entre les mondes, et redoute particulièrement les mononoke, une forme d’ayakashi liée à notre monde afin d’exercer sa vengeance. Son épée spirituelle ne pouvant être dégainée que sous certaines conditions, l’histoire sera toujours centrée sur l’aspect psychologique du mononoke : sa Forme (Katachi), sa Vérité (Makoto) et sa Raison (Kotowari). Il est à noter que les crimes ayant suscité un tel ressentiment sont parfois très durs, ce qui impose de facto la catégorisation seinen de la série. ( source Wikipedia – j’aurais pas écrit mieux…  )

Kotobukiya matérialise avec succès la ténébreux Kusuiuru dans une pose décontractée. Tenant son calumet dont la fumée est reproduite sur le fond, l’apothicaire est assis dans une alcôve circulaire, la tête penchée le sourire « esquissé ».  Cette alcôve noire présente la particularité d’être composée d’une partie papier laissant passer la lumière et permettant de distinguer la silhouette du personnage si on le regarde de l’autre côté. On constatera avec regret la jointure de l’emmanchure gauche… dommage.  Le contraste entre la pâleur de la peau et les couleurs chatoyantes du kimono est encore tout aussi frappant que dans l’anime, il manque quelques nuances ou de drapé. Son épée ornée d’une tête de singe est fidèlement reproduite, bien qu’elle fasse « jouet ». L’ensemble est de bonne facture, on aime le style ou pas.

Date de sortie : mars 2016 ( bonus de préco sur la boutique de koto )

Prix annoncé : 12500 yens ( ouch )

Articles similaires :

4 commentaires

  1. avatar elfenlied777 le 19 octobre 2015 à 09:33

    assez particulier mais très belle fig dans l’absolu. Le socle décor ajoute une sacrée plus value surtout avec sa transparence

  2. avatar kuronendo le 19 octobre 2015 à 11:06

    Comme Elfen.

  3. avatar hikariplouf le 19 octobre 2015 à 11:48

    J’attendais la colo de pied ferme après le proto grisé vu y’a quelques mois. Alors… si en effet le socle est irréprochable, j’avoue être déçue du rendu des couleurs. Les drapés ressortent un peu grossiers, pantalon et kimono surtout. Le pan qui retombe du socle, ça fait très « Rigide ». Mouvement pas assez naturel du tissu. Je pense que cela vient principalement d’un manque de nuances, d’ombrées dans les couleurs. Et comme j’ai pas forcément envie de mater ma fig de dos en pleine nuit avec juste une bougie devant pour jouer les ombres chinoises, je fais l’impasse. Dommage, j’adore ce perso, cette série et donc ce risque pris par Koto.

    PS: à voir aussi si à la sortie Koto ne se foire pas et livre un produit même pas à la hauteur du proto déjà bancale.

  4. avatar mimius le 19 octobre 2015 à 13:02

    J’adore cet effet de transparence, maintenant il est vrai que je ne vais pas exposer une figurine de dos.. sinon avec un jeu de miroir à voir….. Elle reste belle mais pas ma priorité ( qui a dit diabolus inclinatus? )

Laissez un commentaire


9 − quatre =

par

le
19/10/2015