Bienvenue sur Geek In Box Pourquoi m'inscrire ?

J'ai accès à la section 16+.

Je n'ai plus besoin de remplir les champs relatifs aux commentaires.

Je peux devenir contributeur et participer activement au contenu du site.

Qu'est-ce qu'un contributeur ?

Un contributeur est un membre de la communauté Geek In Box qui souhaite participer au contenu du site en proposant des articles.

Il aura accès à une interface de rédaction complète dans laquelle il pourra créer ses articles et les mettre en page, en combinant texte et photos.

Ses news seront ensuite relues et seront validées ou refusées par les administrateurs.

Connexion
Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ? Rejoignez les 5723 inscrits !

En vous inscrivant, vous aurez accès à la rubrique 16+ qui peut comporter des vidéos et des photos pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes.

Par conséquent, en accédant à cette section, je certifie avoir + de 16 ans.



cinq × 7 =


 

Figurines U.S Figurines Japonaises Figurines Sexy Tests Commentaires Forum GIB Collections Geek in box
Sections du site Figurines US Figurines Manga

Rozen Maiden : Zurückspulen : Suiseiseki et Souseiseki par Griffon

Figurines PVC, Goodies JAP
Pas de peinture pas d'assemblage

Griffon Enterprises revient aux personnages de Rozen Maiden en présentant Suiseiseki et Souseiseki, les Rozen Maiden jumelles, et on peut dire que Griffon effectue sur ces deux pièces un travail de très bonne qualité.

Commençons donc par leurs tenues, plus précisément celle de Suiseiseki dont le sculpt est de très bonne facture, fidèle aux illustrations et possède un léger dynamisme apporté par le mouvement donné à la robe, parsemée d’ondulations et d’un liseré de tissu noir, possédant de très nombreux plis parfaitement réalisés, qui court tout le long des différentes épaisseurs de la robe. Le petit tablier blanc qu’elle porte autour du cou, orné de plis tout tout du long et au centre ainsi que d’un nœud noir ajoutant un certain contraste, est également parfait. Quant à elle, celle de Souseiseki dont le déhanché apporte un certain dynamisme, est composée d’un pantalon court, d’une chemise épaisse, d’un corset, d’un manteau ouvert sur le dessus et du même tablier blancest plus masculine et tout aussi réussie avec la présence de nombreux plis sur les vêtements et, bien évidemment, le tablier. Les collants et les chaussures sont également très corrects, ces dernières apportant une touche plus féminine à l’ensemble.

Détaillons maintenant leurs visages, celui de Suiseiseki, qui aurait du bénéficier d’une expression moins neutre ainsi que d’yeux un poil plus ronds pour approcher la perfection, est assez ressemblant. La coiffe en dentelle qu’elle porte sur la tête est réussie, avec des motifs parfaitement reproduits, et accompagnée d’une pièce de tissu blanc sur l’arrière de la tête, dont la forme peut donner l’impression, de face, qu’elle possède des oreilles de chat horizontales. La chevelure, quant à elle, est également de très bonne facture, notamment grâce aux trois mèches dont l’effet tourbillonnant, parfaitement maîtrisé, apporte du volume et une touche supplémentaire de dynamisme à l’ensemble. Les mèches sur le devant dont également bien faites. Le minois de Souseiseki est, quant à lui, plus fidèle grâce à une expression collant mieux aux illustrations. Son chapeau est très réussi et sa chevelure est parfaitement retranscrite avec des mèches virevoltant dans tous les sens.

Pour ce qui est des accessoires, elles possèdent toutes les deux leurs esprits artificiels matérialisés, sous les formes d’un arrosoir doré pour Suiseiseki, qu’elle n’utilise malheureusement pas très activement même si cela correspond aux illustrations, et d’une paire de ciseaux dorée, qui possède une représentation parfaite, pour Souseiseki. Quant aux peintures, elles sont très correctes sur les deux pièces. La robe de Suiseiseki, d’un vert maîtrisé et contrastant habilement avec le liseré noir, arbore une brillance sur la partie inférieure de la robe et des ombrages dans le haut, dus aux manches, et dans le dos, provoqués par l’imposante chevelure dont la couleur marron est parfaitement travaillée, avec ce contraste entre la brillance et les ombrages réussi une nouvelle fois. L’arrosoir possède une dorure métallisée et brillante du plus bel effet, que l’on retrouve également sur le socle, rempli d’éléments extrêmement détaillés. Pour finir, sa coiffe possède un effet de transparence réussi. Quant à Souseiseki, l’effet de brillance est un peu plus ténue sur sa tenue, d’un bleu très correct allant bien avec le blanc, mais les ombrages sont tout aussi réussis. Le chapeau ,un peu terne, manque certainement d’éclat, en comparaison des chaussures avec lesquelles il aurait pu se combiner. La chevelure est peut être un poil trop sombre, et les ciseaux possèdent eux aussi cette coloration métallisée allant de pair avec celle du socle.

Pour conclure, on peut dire que Griffon a pris son temps pour réaliser les deux sœurs, qui bénéficient d’une sortie commune (ce qui plaira aux plus fortunés), et cela se voit tant les pièces sont réussies d’un bout à l’autre, hormis un ou deux détails minimes, et ne devrait donc pas être inquiété malgré que Wave ait sorti sensiblement les mêmes pièces il y a deux mois. À noter cependant que Suiseiseki est plus chère que sa comparse malgré une taille légèrement inférieure mais sa complexité peut expliquer pourquoi.

Prix : 15556 ¥ (Suiseiseki) 10800 ¥ (Souseiseki)

Sortie : Mai 2015

Articles similaires :

Un commentaire

  1. avatar rodi le 23 mars 2015 à 11:49

    jolie mais cher

Laissez un commentaire


× trois = 21

par

le
22/03/2015