Cela ne fonctionne pas s’il ne se convertit pas. L’optimisation du taux de conversion (CRO) et la croissance des revenus sont inextricablement liées. Les spécialistes du marketing et les propriétaires d’entreprise devraient s’inquiéter du fait que les visiteurs effectuent des activités particulières telles que s’abonner, remplir un formulaire ou effectuer un achat pour rendre une activité Internet lucrativeAujourd’hui, nous allons examiner sept éléments ayant un impact sur ces activités et conduisant à un taux de conversion plus élevé.

Le taux de conversion est la proportion des visites totales des visiteurs qui souhaitent des actions de marketing Internet. Si votre page de destination reçoit 150 visiteurs par mois et que 15 d’entre eux accomplissent le travail ciblé, votre taux de conversion est de 15 divisé par 150, soit 10 %.

Offre effective

Vous souhaitez rendre votre offre de valeur attractive et compétitive ? Préciser. Pour voir si votre page de destination est convertie, demandez à quelqu’un de l’essayer. 

Voici d’autres conseils utiles en vidéo :

Après avoir jeté un coup d’œil à la page de destination, si les internautes ne peuvent pas vous dire ce que vous vendez et ce qu’ils peuvent en retirer en quelques mots, vous devez modifier votre page Web.

Qualité du trafic

Quelle est la meilleure option, augmenter le taux de conversion avec le trafic actuel ou gagner du trafic supplémentaire dans l’espoir de gagner plus de prospects ? 

La réponse est simple et commence par vérifier d’abord la qualité du trafic arrivant sur votre site Web. Concentrez-vous sur l’optimisation de la conversion si votre trafic est ciblé mais que votre taux de conversion est faible. Si les visiteurs sont intéressés par votre produit ou service, vous avez une excellente possibilité de les convertir en prospects ou en clients. Dépenser de l’argent pour du faux trafic ou du trafic non pertinent entraînera un taux de rebond élevé.

Conception conviviale

Sans aucun doute, la conception d’une page de destination influence sa conversion ou non. La convivialité, l’engagement des utilisateurs et les indicateurs de performance clés, ou KPI, doivent tous être pris en compte par les concepteurs d’interface utilisateur et d’expérience utilisateur. 

Les concepteurs recueillent des informations telles que les objectifs marketing stratégiques, les propositions de valeur et les profils des acheteurs pour créer des conceptions UI/UX.

Conception réactive

Les entreprises ne veulent pas perdre des prospects qui utilisent un mobile ou un bloc-notes. Par conséquent, le concepteur doit tenir compte de la façon dont le site Web apparaîtra sur des écrans de différentes tailles. De plus, Google est un grand partisan du design réactif.

Respecter les attentes de votre utilisateur

Les concepteurs doivent s’abstenir de tenter de réinventer la roue. Les utilisateurs de votre site sont habitués à certains composants de navigation standard dans la conception de l’interface utilisateur et de l’expérience utilisateur, tels que l’icône du panier ou le placement de la barre d’outils de navigation, quels que soient vos acheteurs. 

Si la conception de votre page de destination est difficile à comprendre pour vos visiteurs, vous aurez du mal à les convertir en prospects.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.